À LA UNE

Innovation : pour une conception agile des nouveaux véhicules

Le secteur de l'automobile emploie en Europe près de 12,9 millions de personnes et dépense plus de 100 milliards de dollars par an en R&D. Cependant, il reste confronté à des défis majeurs, comme la réglementation, notamment environnementale, et la demande des consommateurs pour des automobiles connectées, intelligentes et autonomes. Kirk Gutmann, vice-président senior chargé du département Industry Strategy chez Siemens PLM Software, évoque ce contexte avant d'expliquer pourquoi une culture de l'innovation est plus que jamais vitale pour l'avenir de l'industrie automobile.

Les défis d'une industrie

D’ici 2025, les émissions polluantes devront être réduites de moitié et les économies de carburant multipliées par deux. De tels objectifs exigent des approches nouvelles basées sur la "conception à partir de zéro" afin de permettre les importantes réductions de poids qui contribueront à la diminution des émissions. 

Parallèlement à cette quête de l’allègement, l’industrie automobile est engagée dans une course à l’innovation afin de rendre les véhicules plus intelligents pour améliorer notre expérience de la conduite. À l'heure des systèmes utilisant la géolocalisation et de l’analyse informatisée améliorent la navigation et la sécurité, la conception d'une automobile devient plus complexe que jamais.



 

Travailler et concevoir les nouveaux modèles différemment

Les constructeurs doivent simplifier leurs processus et raccourcir les cycles de développement des véhicules de nouvelle génération en recourant au prototypage de façon plus agile.
Pour cela, il suffit de créer des clones numériques des nouveaux modèles. Ceux-ci permettront de réaliser une grande partie du développement et des tests en environnement virtuel, ce qui raccourcit le cycle de conception, de test et d’approbation.

Les cinq mesures à prendre…

…pour mettre en place cet environnement de conception numérique :

1 - Recourir davantage à la "conception à partir de zéro" : Cette approche est très utilisée dans l’aérospatiale où les industriels gèrent leurs projets, leurs équipes et leurs fournisseurs à l’aide d’un ensemble modulaire, mais intégré, d’outils de PLM (gestion du cycle de vie des produits) afin de pouvoir réinventer chacune des caractéristiques de l’appareil.

2 - Intégrer l’IAO et la CAO (Ingénierie et Conception Assistées par Ordinateur) Les activités de conception et d’analyse d’ingénierie doivent être alignées et intégrées avec les tests et la simulation des véhicules. Utiliser des modèles numériques 1D et 3D lors du prototypage des véhicules permet de gagner du temps car il est impossible de valider physiquement tous les composants, conceptions et pièces lorsque la validation des conceptions s’effectue de façon itérative.


3 - Modéliser les logiciels : Ils occupent une place grandissante dans les nouveaux véhicules. Il est donc impératif de simplifier considérablement la création, la documentation, le stockage et le test du code informatique. Un environnement intégré d’ALM (gestion du cycle de vie des applications) et de PLM est alors nécessaire pour réduire la complexité, optimiser l’efficience et maîtriser les coûts dans les processus de développement des logiciels embarqués.

4 - Exécuter les modifications : Il est essentiel de mieux relier les systèmes d’ingénierie et de fabrication vu la masse de demandes de modification effectuées au cours d’un programme international. Ces deux disciplines doivent collaborer afin de déterminer les changements d’outillage et les modifications opérationnelles nécessaires pour la prise en charge des différentes configurations d’un véhicule. 

5 - Intégrer les systèmes de contrôle qualité et des outils d’analyse : Constructeurs, équipementiers et PME doivent examiner d’un œil neuf leurs systèmes de contrôle qualité et leurs outils d’analyse. Ces derniers peuvent fournir des informations sur la manière dont les conceptions sont traduites lors de la production et signaler s’il existe des différences entre les qualités prévues et réelles des produits.

Publiée le 18/02/2016 à 12:38
Dernière modification le 18/02/2016 à 13:28
Partager :
Crédits

Editeur

La Plateforme de la Filière Automobile, 96 avenue du Général Leclerc, 92100 Boulogne
Association, représentée par Monsieur Bernard Million Rousseau, Directeur Général et affaire suivie par Monsieur Francis Arcaute, Directeur Comité métiers compétences.
Directeur de la publication : Monsieur Bernard Million Rousseau

Pour toutes questions, veuillez écrire à contact@planeteautomobile.com

PFA Investissements d'avenir

 

Conception

La conception fonctionnelle, créative, éditoriale et technique a été réalisée par l'agence COM CI COM CA

Logo COM CI COM CA COM CI COM CA
7 place de la défense
92800 Puteaux
Tél : 01 47 74 95 91
www.comcicomca.com

 

Nous remercions particulièrement Monsieur Mathieu Flonneau, maître de conférences en histoire contemporaine, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, IEP, P2M pour son aide sur le module "L'automobile toute une histoire".

 

Images

Les visuels photos du module "Des métiers d'avenir" sont issus de : © Renault Communication, © Citroën Communication, © PSA Peugeot Citroën, © Faurecia
Tous les autres crédits photos sont précisés directement dans les pages du site.

 

Hébergement

Le site est hébergé auprès de la société OVH

OVH
SAS au capital de 10 000 000 €
RCS Roubaix – Tourcoing 424 761 419 00045
Code APE 6202A
N° TVA : FR 22 424 761 419
Siège social : 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France.

Retrouvez nous sur : twitter facebook youtube