À LA UNE

Véhicule autonome : les consommateurs l'attendent et plébiscitent les constructeurs

À la question "qui devrait produire les véhicules sans conducteurs ?", près de 50% des personnes interrogées dans le cadre d'une nouvelle étude du Boston Consulting Group pensent d'abord aux constructeurs automobiles.

La confiance dans les acteurs historiques de la filière que sont les constructeurs est la plus forte en France, en Allemagne et au Japon alors qu’elle est moins élevée dans les pays où les entreprises technologiques ont une forte visibilité comme l’Inde, les Etats-Unis ou la Chine. "Cette enquête est une nouvelle rassurante pour les groupes automobiles traditionnels, note Hadi Zablit, directeur associé senior au BCG. Nos conclusions indiquent que les consommateurs attendent que les constructeurs jouent un rôle de premier plan dans le développement des véhicules autonomes, les acteurs de technologie comme Apple ou Google apportant, en sus, leurs expertises. "

Le véhicule autonome plait aux jeunes

Selon l’enquête, environ 58 % des consommateurs des villes du monde entier seraient prêts à essayer des véhicules sans conducteur. Cet intérêt est plus important chez les plus jeunes consommateurs : 63 % des personnes de 29 ans et moins sont disposées à utiliser un véhicule totalement automatisé contre 46 % des consommateurs de 51 ans et plus. Parmi les bénéfices attendus, arrive tout d’abord le caractère pratique de l'aide au stationnement et l'augmentation de la productivité pendant le trajet. Le véhicule autonome est également vu comme plus vertueux : 35 % des sondés attendent des modèles hybrides et 29 % des électriques.

De nombreux avantages et bénéfices avec le véhicule autonome

"Beaucoup de consommateurs sont prêts à payer un surcoût pour un véhicule automatisé. Cela s’explique par une logique économique qui évalue le coût supplémentaire par rapport à des économies potentielles dans d'autres secteurs, notamment réduction des frais de stationnement, économies de carburant et même coûts de logement inférieurs s’il devient plus facile de s’éloigner du cœur des villes", conclut Hadi Zablit.

Publiée le 26/07/2016 à 14:32
Dernière modification le 26/07/2016 à 14:49
Partager :
Crédits

Editeur

La Plateforme de la Filière Automobile, 96 avenue du Général Leclerc, 92100 Boulogne
Association, représentée par Monsieur Bernard Million Rousseau, Directeur Général et affaire suivie par Monsieur Francis Arcaute, Directeur Comité métiers compétences.
Directeur de la publication : Monsieur Bernard Million Rousseau

Pour toutes questions, veuillez écrire à contact@planeteautomobile.com

PFA Investissements d'avenir

 

Conception

La conception fonctionnelle, créative, éditoriale et technique a été réalisée par l'agence COM CI COM CA

Logo COM CI COM CA COM CI COM CA
7 place de la défense
92800 Puteaux
Tél : 01 47 74 95 91
www.comcicomca.com

 

Nous remercions particulièrement Monsieur Mathieu Flonneau, maître de conférences en histoire contemporaine, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, IEP, P2M pour son aide sur le module "L'automobile toute une histoire".

 

Images

Les visuels photos du module "Des métiers d'avenir" sont issus de : © Renault Communication, © Citroën Communication, © PSA Peugeot Citroën, © Faurecia
Tous les autres crédits photos sont précisés directement dans les pages du site.

 

Hébergement

Le site est hébergé auprès de la société OVH

OVH
SAS au capital de 10 000 000 €
RCS Roubaix – Tourcoing 424 761 419 00045
Code APE 6202A
N° TVA : FR 22 424 761 419
Siège social : 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France.

Retrouvez nous sur : twitter facebook youtube