À LA UNE

Voiture électrique : quelles batteries pour demain ?

Les batteries lithium-ion, qui équipent les smartphones comme les véhicules à propulsion électrique, ont deux inconvénients : elles chauffent, au risque de provoquer quelque fois un incendie et le lithium, métal rare qui les compose, a des ressources limitées et peut devenir trop cher. Existe-t-il des technologies alternatives possibles ? 

Oui, d'autres solutions existent, comme le sodium-ion, sur lequel travaillent les chercheurs français du RS2E (Réseau sur le Stockage Electrochimique de l'Energie). Le sodium (le sel) est très abondant et donc beaucoup moins coûteux que le lithium mais les batteries sodium-ion ont une densité énergétique encore trop faible. Elles pourraient néanmoins être utilisées pour les véhicules hybrides.

Une autre technologie avec le métal-air (aluminium/oxygène ou lithium/oxygène) : plus petites, plus légères, ces batteries possèdent une densité énergétique bien supérieure à celles au lithium-ion. Cependant, leurs éléments en métaux s'oxydent et ont tendance à se désintégrer, il faut donc régulièrement les remplacer. 

La société israélienne StoreDot a mis au point de son côté la FlashBattery, capable de charger un smartphone en trente secondes. Celle-ci utilise des molécules organiques, des peptides (polymères d'acides aminés) appelés nanodots qui améliorent les performances. Le procédé agit comme un super-chargeur avec un temps de charge très court. De plus, les nanodots organiques sont respectueuses de l'environnement et les risques de combustion inexistants.

Doron Myersdorf, fondateur et PDG de StoreDot, a déclaré mi-octobre à l'événement Hello Tomorrow pouvoir appliquer cette technologie aux batteries des véhicules électriques dès 2018. «Nous serons capables de charger une batterie de Tesla (actuellement les plus grosses en service sur un véhicuke électrique) en cinq minutes», affirme-t-il. La société israélienne présentera en juillet son premier prototype de chargeur ultrarapide dans ses laboratoires.

 

Publiée le 16/12/2016 à 16:58
Dernière modification le 21/12/2016 à 18:51
Partager :
Crédits

Editeur

La Plateforme de la Filière Automobile, 96 avenue du Général Leclerc, 92100 Boulogne
Association, représentée par Monsieur Bernard Million Rousseau, Directeur Général et affaire suivie par Monsieur Francis Arcaute, Directeur Comité métiers compétences.
Directeur de la publication : Monsieur Bernard Million Rousseau

Pour toutes questions, veuillez écrire à contact@planeteautomobile.com

PFA Investissements d'avenir

 

Conception

La conception fonctionnelle, créative, éditoriale et technique a été réalisée par l'agence COM CI COM CA

Logo COM CI COM CA COM CI COM CA
7 place de la défense
92800 Puteaux
Tél : 01 47 74 95 91
www.comcicomca.com

 

Nous remercions particulièrement Monsieur Mathieu Flonneau, maître de conférences en histoire contemporaine, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, IEP, P2M pour son aide sur le module "L'automobile toute une histoire".

 

Images

Les visuels photos du module "Des métiers d'avenir" sont issus de : © Renault Communication, © Citroën Communication, © PSA Peugeot Citroën, © Faurecia
Tous les autres crédits photos sont précisés directement dans les pages du site.

 

Hébergement

Le site est hébergé auprès de la société OVH

OVH
SAS au capital de 10 000 000 €
RCS Roubaix – Tourcoing 424 761 419 00045
Code APE 6202A
N° TVA : FR 22 424 761 419
Siège social : 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France.

Retrouvez nous sur : twitter facebook youtube