À LA UNE

Voiture autonome : trois lecteurs du Parisien l'ont conduite en Ile-de-France !

Trois lecteurs du Parisien,  David, Fabrice et Claude ont circulé sur route à bord d'une voiture autonome développée par PSA. Le résultat selon eux ? Bluffant !

Une Citroën C4 Picasso bardée d'électronique, capteurs et radars leur était réservée pour un trajet d’une heure sur deux des axes les plus fréquentés de l’Ile de France, la N118 et la N104. «Nos 12 voitures autonomes immatriculées pour la route, sur les 20 prototypes qui nous servent de laboratoire, ont parcouru depuis deux ans plus de 125 000 km à travers toute l'Europe, rappelle Caria Gohin, directrice Recherche et Innovation chez PSA. (…) À partir de 2020, un automobiliste pourra déléguer une partie de la conduite sur certains tronçons. Cinq ans plus tard, il pourra s’allonger et dormir. Et les premières navettes entièrement autonomes sans conducteurs feront leur apparition autour de 2030.»

Les trois heureux élus nous donnent leur avis à chaud, à peine descendus de leur véhicule… 

Votre impression ? Claude, 69 ans : "Le sentiment de sécurité est total Je n'étais pourtant pas totalement rassuré avant de m'installer derrière le volant mais la curiosité finit par l'emporter."

Ce qui vous a le plus étonné ? Claude : "Je n'imaginais pas que l'on puisse s'adapter aussi facilement à un tel véhicule. À peine un petit kilomètre après avoir enclenché le mode autonome, j'ai pris un magazine que j'avais avec moi pour le lire, j'ai regardé mes mails et finalement j'ai discuté avec le passager à côté de moi. D'autant que la voiture s'adapte automatiquement aux limitations de vitesse. C'est un bon moyen de ne pas perdre ses points de permis".

Un regret ? Fabrice, 49 ans : "Que le trajet ait été aussi court ! On a envie que cela dure plus longtemps pour vraiment s'imprégner de toutes ces sensations." 

Prêt à rouler tous les jours dans une voiture autonome ? David, 24 ans : "Sans problème. II m’a fallu un petit temps d’adaptation. Et puis on se relâche peu à peu. On voit que I'on peut faire confiance à la machine. Finalement, le dernier frein à I'essor de la voiture autonome, après la technologie et la législation, ce sera l’aspect psychologique."

 

Publiée le 27/06/2017 à 19:29
Dernière modification le 27/06/2017 à 19:33
Partager :
Crédits

Editeur

La Plateforme de la Filière Automobile, 96 avenue du Général Leclerc, 92100 Boulogne
Association, représentée par Monsieur Bernard Million Rousseau, Directeur Général et affaire suivie par Monsieur Francis Arcaute, Directeur Comité métiers compétences.
Directeur de la publication : Monsieur Bernard Million Rousseau

Pour toutes questions, veuillez écrire à contact@planeteautomobile.com

PFA Investissements d'avenir

 

Conception

La conception fonctionnelle, créative, éditoriale et technique a été réalisée par l'agence COM CI COM CA

Logo COM CI COM CA COM CI COM CA
7 place de la défense
92800 Puteaux
Tél : 01 47 74 95 91
www.comcicomca.com

 

Nous remercions particulièrement Monsieur Mathieu Flonneau, maître de conférences en histoire contemporaine, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, IEP, P2M pour son aide sur le module "L'automobile toute une histoire".

 

Images

Les visuels photos du module "Des métiers d'avenir" sont issus de : © Renault Communication, © Citroën Communication, © PSA Peugeot Citroën, © Faurecia
Tous les autres crédits photos sont précisés directement dans les pages du site.

 

Hébergement

Le site est hébergé auprès de la société OVH

OVH
SAS au capital de 10 000 000 €
RCS Roubaix – Tourcoing 424 761 419 00045
Code APE 6202A
N° TVA : FR 22 424 761 419
Siège social : 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France.

Retrouvez nous sur : twitter facebook youtube