À LA UNE

Voiture autonome : c'est pour quand ?

En 2020, les voitures pourront rouler sur autoroute en étant supervisées par un conducteur capable à tout instant d'en reprendre le contrôle. Elles circuleront seules dès 2025 mais pour cela, la technologie devra progresser tandis que la législation, qui interdit aujourd'hui le véhicule autonome, devra être adaptée. 

En 2020...

"Le conducteur ne fera plus alors que superviser la conduite sur autoroute ou le boulevard périphérique parisien", prévoit Vincent Abadie, Responsable innovation Systèmes Aides à la conduite chez PSADans ces conditions, la voiture "se comportera comme une personne", poursuit Guillaume Devauchelle, directeur de l’innovation chez  Valeo. "On peut même imaginer que la voiture roule très partiellement en ville sans intervention du conducteur", si elle reste toutefois sous les 15 à 20 km/heure.

À cette date, les navettes sans chauffeur arriveront en exploitation. "Ces véhicules circuleront à basse vitesse sur des sites urbains réservés, délimités par des murets, des barrières", souligne Vincent Abadie. Sous la surveillance d'un superviseur derrière son écran, ces navettes pourront remplacer les bus sur de petits parcours. "Même si elles coûtent 10 000 euros de plus qu'une voiture classique, elles seront faciles à rentabiliser", remarque Hadi Zablit, expert du Boston Consulting Group, car elles feront 250 000 kilomètres en quatre ans quand une voiture privée en fait entre 60 000 et 80 000.

 

En 2025 et après….

Pour Valeo, le conducteur pourra alors enfin s’occuper de ses passagers et tourner le dos au volant, du moins sur autoroute. Avec un "bénéfice majeur pour la sécurité, car 90% des accidents sont lies à des facteurs humains", rappelle Carla Gohin, directrice de l'innovation chez PSA. Plus tard encore, ce sera la circulation des voitures particulières sans aucune intervention humaine dans toutes les zones urbaines à 30 km/heure. "Il faudra encore dix ans", pour Didier Leroy, vice-président exécutif de Toyota. La voiture autonome en centre-ville ouvrira alors la voie aux robots taxis, capables de se déplacer partout.

Publiée le 21/12/2017 à 18:44
Dernière modification le 21/12/2017 à 18:50
Partager :
Crédits

Editeur

La Plateforme de la Filière Automobile, 96 avenue du Général Leclerc, 92100 Boulogne
Association, représentée par Monsieur Bernard Million Rousseau, Directeur Général et affaire suivie par Monsieur Francis Arcaute, Directeur Comité métiers compétences.
Directeur de la publication : Monsieur Bernard Million Rousseau

Pour toutes questions, veuillez écrire à contact@planeteautomobile.com

PFA Investissements d'avenir

 

Conception

La conception fonctionnelle, créative, éditoriale et technique a été réalisée par l'agence COM CI COM CA

Logo COM CI COM CA COM CI COM CA
7 place de la défense
92800 Puteaux
Tél : 01 47 74 95 91
www.comcicomca.com

 

Nous remercions particulièrement Monsieur Mathieu Flonneau, maître de conférences en histoire contemporaine, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, IEP, P2M pour son aide sur le module "L'automobile toute une histoire".

 

Images

Les visuels photos du module "Des métiers d'avenir" sont issus de : © Renault Communication, © Citroën Communication, © PSA Peugeot Citroën, © Faurecia
Tous les autres crédits photos sont précisés directement dans les pages du site.

 

Hébergement

Le site est hébergé auprès de la société OVH

OVH
SAS au capital de 10 000 000 €
RCS Roubaix – Tourcoing 424 761 419 00045
Code APE 6202A
N° TVA : FR 22 424 761 419
Siège social : 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France.

Retrouvez nous sur : twitter facebook youtube