La 4L
R4 (4L)
© Renault Communication
Série limitée de R4 dite "La Parisienne"
© Renault Communication


Au cours des années 1960, la société tout entière s’oriente massivement vers les loisirs et la consommation.

De cette évolution de la vie quotidienne est née la R4, couramment appelée 4L : une voiture polyvalente, capable de passer partout et de prêter ses services en toutes occasions. On peut aussi bien y caser son matériel de travail pour des déplacements en ville que l'utiliser pour une escapade familiale sur les routes de campagne.

Présentée en 1961, c'est une "5 portes" dotée d’un hayon arrière ouvrant sur un espace modulable. Il suffit de basculer la banquette arrière pour transformer sa berline en camionnette ou le contraire. Pratique, rapide et ingénieux !

Simple d'entretien, économique, solide, elle était volontairement dépouillée de tout luxe inutile à l'intérieur comme à l'extérieur. Un parti-pris qui séduisit les automobilistes en France et dans plus de 100 pays : avec plus de 8 millions d’exemplaires en 33 ans, la 4L est la voiture française la plus vendue de tous les temps.

Souvent déclinée en fourgonnette, la 4L joua le rôle d'utilitaire léger notamment dans les services publics où, postière ou gendarme, son profil anima longtemps les routes de France.

L'interruption définitive en 1992 de sa chaîne de production coïncida avec la fermeture de la mythique usine de l'île Seguin.