La boƮte de vitesses

 

Apparue dès le XVIIIe siècle, la boîte de vitesses est l'une des pièces les plus complexes d’un véhicule : elle est à l'automobile ce que le dérailleur est au vélo. Ce dispositif mécanique permet d'adapter la transmission de la puissance d’un moteur thermique aux roues motrices d’un véhicule.

La voiturette avec son inventeur Louis Renault au volant
© Renault Communication

C’est en 1898 que Louis Renault (1877-1944) crée une petite révolution dans le monde de l'automobile, en équipant sa première voiture d'une boîte avec marche arrière et 3 vitesses, dont la troisième est en prise directe. Ce procédé de prise directe consiste en une transmission par engrenages et joints au cardan, sans l'intermédiaire de chaînes ou de courroies.

Grâce à cette invention, il put monter la pente à 13% de la rue Lepic à Montmartre, ce qui lui valut plusieurs commandes. Tous les constructeurs de l'époque adoptèrent ensuite ce concept.

Aujourd'hui, certains véhicules sont équipés d'une boîte automatique qui englobe plusieurs catégories de boîtes et dans lesquelles le rapport de transmission de vitesse est piloté par un calculateur, en fonction des conditions de roulage.