UNE FILIÈRE DYNAMIQUE

Améliorer la sécurité

LA CONNECTIVITÉ

L'échange de données numérique en temps réel est une voie très prometteuse, et sans doute l'ouverture vers un saut technologique en matière de sécurité routière. L'objectif : créer des systèmes coopératifs faisant dialoguer les véhicules entre eux et avec leur environnement.

LA COMMUNICATION VÉHICULE À VÉHICULE (V2V)


Principe de communication véhicule-à-véhicule © Car 2 Car Consortium

Elle s'appuie sur des dispositifs de communication embarqués utilisant des liaisons sans fil spécifiquement adaptées.
L'objectif : donner la possibilité à des véhicules circulant dans une même zone de s'échanger directement des informations utiles en matière de sécurité, sans passer par une gestion centralisée.

Par exemple un accident ou un obstacle quelques centaines de mètres plus loin, de mauvaises conditions de circulation (verglas, brouillard...), un embouteillage...

Selon la situation et sa position par rapport aux autres véhicules, un véhicule devient alors émetteur, récepteur ou intermédiaire.

LA COMMUNICATION VEHICULE À INFRASTRUCTURE (V2I-I2V)

Elle vise à créer une meilleure interaction entre les véhicules et l'infrastructure routière (centres de gestion, routes, balises locales....).

Lorsqu'elle transite dans une zone locale à portée directe de communication, une voiture peut ainsi transmettre sa localisation et sa vitesse au réseau routier, ce qui permet notamment d'améliorer considérablement les dispositifs actuels d'info-trafic très limités géographiquement.

Dans l'autre sens, une voiture peut être informée d'éléments intervenant sur le réseau routier (vitesses règlementaires, vitesses conseillées pour réguler le trafic, travaux, fermeture de voie, accidents, impact sur un équipement d'infrastructure....), transmis au conducteur par le biais d'une interface “intelligente”. Par exemple via une réplique de panneaux de bord de route et de panneaux à messages variables.

PROJET PILOTE

En France, un projet a permis pendant 2 ans de tester la communication sans fil véhicule-véhicule et véhicule-infrastructure dans le cadre d'un projet européen global appelé Drive C2X. Il s'est appuyé sur des liaisons radios en bord de route, des réseaux Wi Fi dans les véhicules, un réseau Internet (de type IPV6) et des réseaux cellulaires (2G/3G...), notamment pour signaler plus précisément et en temps réel la présence de bouchons et d'accidents.

Prochaine étape : des pilotes pour valider une pré-industrialisation aussi bien au niveau des véhicules qu'au niveau d'un maillage territorial.

Interface d'information véhicule-à-infrastructure © Renault

POUR ALLER PLUS LOIN

L'appel d'urgence automatique
© Citroën Communication

Certains véhicules intègrent un système paneuropéen d'appel d'urgence automatique, le e-call.

Lors d'un accident, il permet au conducteur de lancer un appel de secours dans sa langue maternelle, dans son pays mais aussi dans certains pays étrangers couverts par ce dispositif. Il contribue ainsi à ce que l'on appelle la “sécurité tertiaire”.

Lorsque les capteurs du véhicule détectent un accident, par exemple un airbag qui s'est déclenché, le système eCall active la carte SIM du véhicule et lance un appel par liaison GSM à un plateau d'assistance spécialisé. Ce système peut être activé manuellement (en cas de malaise ou si des conducteurs sont témoins d'un accident).

Il s'établit alors une communication vocale mais aussi un transfert de données dans le cas où les occupants du véhicule ne pourraient répondre : localisation de l'accident, type de véhicule, activation manuelle ou automatique et éventuellement données du système de bord.

L'opérateur transmet alors, si nécessaire, les informations collectées aux services de secours compétents dans la zone géographique considérée (pompiers, SAMU, gendarmerie...).


© Valeo
Haut de page
Partager :
Crédits

Editeur

La Plateforme de la Filière Automobile, 96 avenue du Général Leclerc, 92100 Boulogne
Association, représentée par Monsieur Bernard Million Rousseau, Directeur Général et affaire suivie par Monsieur Francis Arcaute, Directeur Comité métiers compétences.
Directeur de la publication : Monsieur Bernard Million Rousseau

Pour toutes questions, veuillez écrire à contact@planeteautomobile.com

PFA Investissements d'avenir

 

Conception

La conception fonctionnelle, créative, éditoriale et technique a été réalisée par l'agence COM CI COM CA

Logo COM CI COM CA COM CI COM CA
7 place de la défense
92800 Puteaux
Tél : 01 47 74 95 91
www.comcicomca.com

 

Nous remercions particulièrement Monsieur Mathieu Flonneau, maître de conférences en histoire contemporaine, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, IEP, P2M pour son aide sur le module "L'automobile toute une histoire".

 

Images

Les visuels photos du module "Des métiers d'avenir" sont issus de : © Renault Communication, © Citroën Communication, © PSA Peugeot Citroën, © Faurecia
Tous les autres crédits photos sont précisés directement dans les pages du site.

 

Hébergement

Le site est hébergé auprès de la société OVH

OVH
SAS au capital de 10 000 000 €
RCS Roubaix – Tourcoing 424 761 419 00045
Code APE 6202A
N° TVA : FR 22 424 761 419
Siège social : 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France.

Retrouvez nous sur : twitter facebook youtube