UNE FILIÈRE ATTRACTIVE

Sécurité et véhicule autonome

LA PROTECTION DES OCCUPANTS

La sécurité routière passive (ou secondaire) est intégrée dans la conception des véhicules pour permettre aux occupants de bénéficier d'une protection au meilleur niveau lorsqu'un choc est inévitable. En constant perfectionnement, elle vise à améliorer la réponse de la structure d'une voiture en cas d'accident, quelle que soit la collision.

LA DÉFORMATION DE LA STRUCTURE

Pour protéger les occupants en cas de choc, l'idée est d'en faire absorber la plus grande partie possible par le véhicule.

Pour cela, il est scindé en 2 grandes zones au comportement mécanique différent :
l'avant et l'arrière sont conçus autour de structures déformables (déformation des pièces, rupture des points de soudure dans des assemblages...) pour jouer le rôle d'amortisseurs lors de l'impact en dissipant le plus possible l'énergie du choc ;
l'habitacle, à l'opposé, est rigidifié pour constituer un espace indéformable, qui devient alors une véritable cellule de survie.

Les assemblages de sécurité sont contrôlés en usine lors de leur réalisation et le comportement du véhicule lors des essais de choc (crash-tests).

Des études sont en cours pour que puissent être réalisés des contrôles non destructifs pour les assemblages et ce, grâce à un dispositif de surveillance de la qualité de la soudure par points fondé sur la technologie des ultrasons.

LES ÉQUIPEMENTS DE L'HABITACLE

COUSSINS GONFLABLES (AIRBAGS) ET SYSTÈMES DE RETENUE

Aujourd'hui, les airbags évoluent vers des versions “intelligentes” qui ajustent la pression et le volume, en fonction de plusieurs paramètres : vitesse et force de la collision, position et taille des occupants, port de la ceinture ou non, occupation du siège ou non...

Pour le conducteur et le passager avant, les systèmes de retenue sont “actifs” :

des prétensionneurs tendent automatiquement les ceintures de sécurité en cas de danger et renforcent le maintien en se resserrant légèrement au-dessus de 10 km/h ;
un limitateur d'effort libère progressivement la ceinture après le choc pour éviter une trop grande pression sur le thorax ;
la position des points d'attache est étudiée de telle manière que les ceintures restent parfaitement plaquées au niveau des cuisses et du bassin des passagers ;
des points d'ancrages spécifiques (normes Isofix) permettent de fixer les sièges enfants ou les rehausseurs de façon à ce qu'ils soient parfaitement solidaires de la banquette du véhicule.

Il existe également des systèmes automatisés de protection basés sur un calculateur, qui analyse les informations données par un accéléromètre et évalue en moins d'un dix millième de seconde la sévérité de l'impact.
Il commande immédiatement le déclenchement successif des prétensionneurs, du limitateur et des airbags.

LES APPUIE-TÊTES

En cas de choc arrière, la tête des occupants d'un véhicule est vivement projetée en arrière, puis en avant. Ce mouvement brutal peut causer un traumatisme des vertèbres cervicales, appelé “coup du lapin”, pour lequel les appuie-têtes jouent un rôle d'amortisseurs.


Appuie-tête convertible et modulable © Renault Communication

Pour garantir leur efficacité maximale, de nouvelles configurations de sièges améliorent la position du dos, le maintien et le confort de la tête et offrent une parfaite adaptabilité du réglage de l'appuie-tête à la taille de l'occupant du siège.

Pour les enfants, il existe des appuie-têtes à géométrie variable qui, lorsqu'ils sont déployés, s'adaptent à un jeune passager assis sur un rehausseur en formant un cocon protecteur autour de sa tête.

Haut de page
Partager :
Crédits

Editeur

La Plateforme de la Filière Automobile, 96 avenue du Général Leclerc, 92100 Boulogne
Association, représentée par Monsieur Bernard Million Rousseau, Directeur Général et affaire suivie par Monsieur Francis Arcaute, Directeur Comité métiers compétences.
Directeur de la publication : Monsieur Bernard Million Rousseau

Pour toutes questions, veuillez écrire à contact@planeteautomobile.com

PFA Investissements d'avenir

 

Conception

La conception fonctionnelle, créative, éditoriale et technique a été réalisée par l'agence COM CI COM CA

Logo COM CI COM CA COM CI COM CA
7 place de la défense
92800 Puteaux
Tél : 01 47 74 95 91
www.comcicomca.com

 

Nous remercions particulièrement Monsieur Mathieu Flonneau, maître de conférences en histoire contemporaine, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, IEP, P2M pour son aide sur le module "L'automobile toute une histoire".

 

Images

Les visuels photos du module "Des métiers d'avenir" sont issus de : © Renault Communication, © Citroën Communication, © PSA Peugeot Citroën, © Faurecia
Tous les autres crédits photos sont précisés directement dans les pages du site.

 

Hébergement

Le site est hébergé auprès de la société OVH

OVH
SAS au capital de 10 000 000 €
RCS Roubaix – Tourcoing 424 761 419 00045
Code APE 6202A
N° TVA : FR 22 424 761 419
Siège social : 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France.

Retrouvez nous sur : twitter facebook youtube