À LA UNE

Voitures électriques : la France veut multiplier par cinq les ventes d'ici 2022

Tous les dirigeants de la filière française automobile, dont les patrons de PSA et Renault Carlos Ghosn et Carlos Tavares, étaient présents le 22 mai au Ministère des Finances à Bercy pour la signature du nouveau Contrat Stratégique de la Filière Automobile. Le document (sur lequel les news de Planète Automobile reviendront ultérieurement) a été ratifié par les trois ministres de l'Economie, de l'Environnement et des Transports.

Si constructeurs et équipementiers automobiles français affichent depuis deux ans une excellente santé, ils doivent cependant "s'armer pour relever (d')immenses défis (...) : concurrence féroce de nouveaux entrants, impératifs environnementaux, irruption du numérique à tous les étages, nouvelles mobilités et attentes sociétales", estime Luc Chatel, président de la Plateforme automobile.

5 fois plus de véhicules électriques

Avec le Contrat Stratégique de la Filière Automobile, la France vise une multiplication par cinq des ventes de véhicules 100% électriques d'ici 2022 et l'essor des bornes de recharge. L'objectif est de vendre environ 150 000 véhicules 100% électriques sur le marché français en 2022 (utilitaires compris) contre 30 000 l'an dernier. À cette date, le gouvernement vise 600 000 véhicules électriques en circulation, auxquels s'ajouteraient 400 000 hybrides rechargeables.

Le gouvernement veut également voir émerger dans le pays et en Europe "une offre industrielle dans le domaine des batteries". Renault est déjà un leader mondial de l'électrique, un marché dont il a été l'un des précurseurs avec notamment sa citadine Zoé. PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall) prévoit d'électrifier tous ses nouveaux modèles à partir de l'an prochain.

L'Etat promet qu'il "assurera un cadre juridique et financier favorable à l'installation de bornes de recharge" et qu'un "soutien financier au déploiement des bornes sera mis en œuvre", avec en particulier "une plus grande prise en charge des coûts de raccordement des bornes jusque fin 2021, financée par le réseau électrique". L'ambition est d'atteindre 100 000 bornes en 2022, soit une pour dix véhicules électriques en circulation.

Le véhicule autonome aussi…

Après avoir annoncé la semaine dernière que la France allait dès 2019 autoriser les tests de véhicules sans conducteur, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a déclaré que "L'Etat lancera en juin un appel à projets, doté de 40 millions d'euros, visant à soutenir un programme d'expérimentations de véhicules autonomes représentant plus de 200 millions d'euros d'investissements". 

Le gouvernement s'engage aussi à "accompagner" l'évolution des besoins de compétences et prévoit une augmentation de 50% du nombre d'apprentis dans la filière automobile d'ici 2022.

Publiée le 28/05/2018 à 12:52
Dernière modification le 28/05/2018 à 12:56
Partager :
Crédits

Editeur

La Plateforme de la Filière Automobile, 96 avenue du Général Leclerc, 92100 Boulogne
Association, représentée par Monsieur Bernard Million Rousseau, Directeur Général et affaire suivie par Monsieur Francis Arcaute, Directeur Comité métiers compétences.
Directeur de la publication : Monsieur Bernard Million Rousseau

Pour toutes questions, veuillez écrire à contact@planeteautomobile.com

PFA Investissements d'avenir

 

Conception

La conception fonctionnelle, créative, éditoriale et technique a été réalisée par l'agence COM CI COM CA

Logo COM CI COM CA COM CI COM CA
7 place de la défense
92800 Puteaux
Tél : 01 47 74 95 91
www.comcicomca.com

 

Nous remercions particulièrement Monsieur Mathieu Flonneau, maître de conférences en histoire contemporaine, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, IEP, P2M pour son aide sur le module "L'automobile toute une histoire".

 

Images

Les visuels photos du module "Des métiers d'avenir" sont issus de : © Renault Communication, © Citroën Communication, © PSA Peugeot Citroën, © Faurecia
Tous les autres crédits photos sont précisés directement dans les pages du site.

 

Hébergement

Le site est hébergé auprès de la société OVH

OVH
SAS au capital de 10 000 000 €
RCS Roubaix – Tourcoing 424 761 419 00045
Code APE 6202A
N° TVA : FR 22 424 761 419
Siège social : 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France.

Retrouvez nous sur : twitter facebook youtube