Bruit quand je tourne le volant : causes et solutions

Le volant est une pièce essentielle au bon fonctionnement du système de direction de votre véhicule. Lorsqu’il tombe en panne, les risques de perdre le contrôle de cette dernière sont particulièrement élevés. Raison pour laquelle il ne faut jamais négliger un bruit du volant.

Si vous entendez un grincement lorsque vous manœuvrez ou un bruit quand vous tournez le volant, découvrez-en les causes ainsi que les solutions pour venir à bout de ce signalement désagréable et potentiellement dangereux.

Pourquoi mon volant fait-il du bruit en tournant ?

Pour vous permettre de tourner, le volant agit sur un mécanisme bien huilé qui garantit une direction efficace et stable de votre véhicule. Lorsqu’il est régulièrement sollicité, celui-ci finit par se dégrader et émet un signal sonore pour vous le faire savoir.

Le bruit du volant provient donc généralement d’une usure des pièces essentielles au système de direction : cardan, arbre de direction, roues, colonne de direction, biellette de direction, rotule de direction, etc.

Quelles sont les solutions adaptées pour régler un problème de bruit en tournant ?

Dépendamment des cas, il existe différentes solutions pour venir à bout du grincement du volant.

La première étape consiste donc à identifier l’endroit d’où provient le son et de définir sa nature. Entendez-vous un bruit métallique ou un frottement plastique ? Le signal apparaît-il dans la cabine, au niveau d’une roue ou du compartiment moteur ? Le claquement dans le volant peut en effet survenir pour diverses raisons. Parfois petit et facile à régler, il peut également indiquer l’apparition d’un problème plus grave — à résoudre au plus vite, car affectant notre sécurité.

En plus du signalement auditif, il est aussi intéressant de déterminer si le mouvement le long des bosses est accompagné des coups inhabituels ou si la direction devient plus lourde. Cela favorise la détection de la zone de provenance du problème et donc de la source sonore.

1.       Bruit près des roues et sous le capot quand je tourne le volant

Si un craquement se fait entendre près des roues et sous le capot lorsque vous manœuvrez, le foyer du problème doit être recherché du côté des composants de suspension et du dispositif de direction.

Dans ce dernier cas, un diagnostic approfondi sera nécessaire pour surveiller l’état de délitement des éléments constitutifs du système de direction. Un spécialiste pourra alors, le cas échéant, paramétrer ou réparer les composants d’étanchéité et les bagues, de même que l’engagement de la crémaillère avec les roues.

Niveau suspension, lorsque le grincement du volant est plus ciblé au niveau des roues que du mécanisme de direction, le travail de vérification et de réparation démarre par un examen minutieux des extrémités des tirants. Ainsi, si le contrôle révèle une usure des anthères, le changement des pointes est requis, car l’encrassement a dégradé les composants de la boule.

Par la suite, toujours dans l’optique de définir le siège de la défaillance, effectuez une inspection rigoureuse des jantes de suspension. Après le vieillissement des anthères, ils peuvent émettre un signal du fait de la friction qui se produit lorsque vous tournez votre volant. Ici, pour éradiquer le craquement, une note technique préconise de traiter les anthères avec de la graisse à la silicone ou de simplement les changer.

Le bruit de frottement quand on tourne le volant peut aussi avoir son origine au niveau des supports de pilier. En effet, les roulements intégrés dans leur composition créent parfois un grincement lors de la rotation des roues — une fois qu’ils sont abîmés. Pour éliminer le brut du volant dans ce contexte, ces composants de la suspension doivent nécessairement être remplacés.

Il est à noter que le bruit du volant qui provient du côté des roues et sous le capot est le plus dangereux, puisqu’il signale des défauts affectant le compartiment moteur et les engrenages.

2.      Bruit dans la cabine quand je tourne le volant

Si en tournant le volant le grincement se produit plutôt dans l’habitacle, cela peut indiquer une défaillance au niveau de la colonne de direction. Plusieurs cas de figure sont alors possibles :

  • Le bruit suspect du volant provient d’un câblage défaillant. Dans ce cas, la connexion des câbles doit être vérifiée et restaurée.
  • L’arbre de direction exerce une friction sur les panneaux protecteurs et décoratifs. Ces derniers peuvent être « graissés » dans ce cas. C’est d’ailleurs l’un des facteurs les plus récurrents du bruit au volant.
  • L’hélice de l’arbre est encrassée ou usée : la solution réside dans le fait de le démonter et remplacer.
  • Les composants en caoutchouc mobilisés pour assurer la protection et l’étanchéité de l’arbre dans le bloc-moteur perdent en élasticité sous l’effet de l’usure : ces éléments doivent être traités par lubrification ou changés pour plus d’efficacité.

Par ailleurs :

  • Si vous entendez un bruit de caoutchouc quand vous tournez le volant, il peut s’agir d’un bruit émis par des caoutchoucs au-dessus des coupelles d’amortisseur. Pendant les périodes de grand froid, ceux-ci tendent en effet à grincer ; en raison des frictions consécutives au braquage des roues.
  • Si un bruit de cliquetis répété se fait entendre lorsque vous prenez un virage à basse vitesse, cela est probablement dû à un problème des cardans. La rotule du cardan est recouverte de soufflets conçus à base de caoutchouc et servant à la faire baigner dans de l’huile. Dès lors qu’un soufflet se perce, l’huile fuit et le dispositif devient bruyant.

Que le couinement apparaisse quand vous braquez le volant de votre automobile vers la gauche ou vers la droite, en marche ou en arrêt et que celui-ci soit aigu, moyen ou sourd, la défaillance doit être recherchée du côté des éléments de suspension et de direction. Les roulements à billes des suspensions et le caoutchouc du silent-bloc de la coupelle des amortisseurs peuvent être incriminés.

Outre le problème du bruit en tournant, la vibration du volant est également un signal alarmant. Par conséquent, si vous ressentez un tremblement dans votre main lorsque vous tournez votre volant, pensez à prendre des mesures correctrices, un organe de votre automobile est certainement défectueux.

Note : pour ceux et celles qui démarrent en matière de bricolage automobile, il est conseillé de contacter un garagiste professionnel quand un grincement se produit lorsque le volant tourne. Équipé d’un matériel approprié, celui-ci pourra très précisément vous renseigner sur la source du bruit, déterminer s’il s’agit d’un problème bénin ou majeur, appliquer une solution appropriée.

Comment éviter un grincement de la direction ?

La prévention est la clé ! Pour éviter un bruit du volant ou une vibration, la meilleure solution consiste à effectuer un entretien régulier des éléments du mécanisme de direction et de suspension.

Comme nous venons de le voir, une vérification rigoureuse de ceux-ci est indispensable afin de détecter certains dysfonctionnements à temps et prévenir de potentiels accidents problème de direction.

Pour un contrôle plus complet, il est convenu de surveiller également le niveau de dégradation des composants du système de freinage : plaquettes et disques de frein, étriers, pistons, pédale, frein à main et même pneumatiques.

Pour rappel, le remplacement des disques intervient tous les 70 000 kms en moyenne et celui des plaquettes de frein est recommandé tous les 30 000 kms environ.

Une vidange du liquide de direction assistée est également préconisée tous les 4 à 5 ans. Consultez votre carnet d’entretien pour retrouver l’avis du fabricant de votre automobile. Jetez de même un coup d’œil sur la courroie de distribution ou d’accessoire et sur la pompe à eau.

Quoi qu’il en soit, à partir du moment où vous entendez un bruit anormal ou ressentez des vibrations inhabituelles lors de la rotation de votre volant, entrez en alerte et effectuer un contrôle technique.

Comment fonctionne un volant de voiture ?

Le volant de voiture est la clé de voûte du mécanisme de direction des engins « 4 roues motorisés ». Il est accordé à la crémaillère de direction grâce à des cadrans et une colonne de direction.

Quant à elle, la crémaillère est connectée aux roues ou engrenages par le biais des biellettes de direction. Lorsque vous tournez le volant de votre voiture, c’est ce système qui est actionné pour vous permettre de changer l’angle de dérive des roues avant ou directrices. À bien des égards, son architecture est assez proche de celui du système hydraulique des freins à disque et des freins à tambour.

En résumé

Si vous entendez un bruit lorsque vous tournez votre volant :

  • Possiblement causé par une défaillance du mécanisme de direction ou des composants de suspension, le sifflement du volant peut être dangereux et provoquer un accident plus ou moins grave, notamment à vive allure ou lors de virages sur un rond-point.
  • Lorsque vous entendez un bruit sourd ou un bruit de roulement en tournant votre volant, cherchez dès lors à y remédier.
  • Vous pouvez, pour cela, faire appel à un mécanicien qualifié — surtout si vous êtes encore sous la garantie — ou appliquer l’une des solutions préconisées ci-dessus.

Derniers articles

Faut-il changer la pompe à eau quand on change la courroie de distribution ?

La courroie de distribution est l’une des pièces essentielles...

Quand je freine, ça grince : comment réagir ?

Les bruits au freinage sont généralement mauvais signe. Pouvant...

Quand changer les disques et plaquettes de frein ?

Les disques et plaquettes de frein sont des composants...

Peut-on permuter les pneus de gauche à droite ?

La réponse est oui, il est possible de permuter...