Embrayage cassé : comment savoir ? Comment réparer ?

L’embrayage d’un véhicule est très sollicité pendant la conduite. Embrayer/débrayer, le geste est répété à maintes reprises, même sur un court trajet. À force d’usage ou par maladresse, la pièce peut s’endommager. Mais comment savoir si son embrayage est cassé et quoi faire face à cette panne de voiture ?

Le rôle de l’embrayage

L’embrayage est actionné par la pédale gauche dans le véhicule. Il fait le lien entre le moteur et les roues, jouant un rôle dans la transmission de l’énergie utile à la rotation des roues.

Aussi, pour un véhicule à boîte manuelle, l’embrayage est plébiscité à chaque changement de vitesse, pour accélérer comme pour décélérer.

En cas de casse, le véhicule ne prend plus d’accélération. Il devient difficile de changer de vitesse. La boîte de vitesse peut en être affectée, tout comme le volant moteur.

D’autres pannes peuvent donc survenir si le véhicule continue à rouler sans que le dispositif d’embrayage soit réparé.

L’embrayage : une pièce d’usure sur un véhicule

Embrayage cassé : comment réparer?

En principe, un embrayage est conçu pour parcourir plusieurs centaines de milliers de kilomètres avant de devoir être remplacé.

Il s’agit toutefois d’une pièce d’usure, donc l’évolution va dépendre pour beaucoup du comportement du chauffeur du véhicule : selon que la pédale d’embrayage soit bien enfoncée à fond ou non, selon que le véhicule passe au point mort pendant l’attente au feu rouge ou que la vitesse et donc l’embrayage restent enclenchés, selon que le relâchement de la pédale soit progressif ou plus dynamique…

Détecter une panne d’embrayage cassé

Embrayage cassé : comment réparer?

Sur un véhicule en panne, l’origine de la pièce défectueuse n’est pas toujours facile à déterminer. Mais la casse de l’embrayage est facilement identifiable. Les premiers signes se détectent pendant la conduire.

Un embrayage défectueux rend les vitesses difficiles à passer. Le véhicule a du mal à prendre de la vitesse malgré les appuis répétés sur l’accélérateur. Le point d’embrayage peut s’être décalé par rapport à l’accoutumée. Lorsque le pied vient appuyer sur la pédale d’embrayage, un grincement se fait entendre. Les effets du débrayage sont différés.

Dès lors où l’une de ses situations est détectée ou même supposée, il convient de vérifier l’état de l’embrayage sans attendre.

Pour confirmer le problème avec l’embrayage, il est possible de faire diagnostiquer son véhicule chez le garagiste ou de réaliser la manœuvre suivante.

Il s’agit de s’arrêter dans un espace large et dégagé de tout obstacle. Ensuite, de mettre le véhicule à l’arrêt, avec le frein serré mais le moteur allumé avec la plus haute vitesse enclenchée. Il suffit ensuite d’appuyer sur l’accélérateur en relâchant progressivement la pédale d’embrayage.

Si l’embrayage n’est pas cassé, le véhicule va caler, son moteur va s’arrêter. Dans le cas contraire, si des bruits anormaux surviennent et/ou si des secousses se font ressentir, alors le véhicule présente bel et bien un embrayage défectueux.

Faire réparer un embrayage cassé, combien ça coûte ?

Embrayage cassé : comment réparer?

Le coût de la réparation d’un embrayage cassé dépend du garagiste, de l’ampleur de la panne et de la marque du véhicule.

Pour la dépose entière de l’embrayage cassé et la pose d’un nouveau kit, les prix d’embrayage s’échelonnent en moyenne de 500 € à 900 €.

Si le garagiste ne change que la butée, le tarif de la réparation avoisine les 200 € en moyenne.

Pour changer le câble défectueux, le prix de la maintenance ne dépasse pas 100 €, main d’œuvre comprise.

Une autre opération d’entretien à effectuer ponctuellement et/ou en cas de dysfonctionnement est de purger l’embrayage. Il faut compter entre 50 € et 150 € pour cette opération.

Remplacer son embrayage cassé sans son intégralité ?

Embrayage cassé : comment réparer?

Pour des raisons évidentes de sécurité, il est impératif de faire réparer son véhicule en panne.

Dans le cas d’un dysfonctionnement qui touche à l’embrayage, une intervention très technique est requise. Elle demande des compétences poussées en mécanique et un outillage spécifique.

Souvent, un kit d’embrayage complet est posé. Il s’agit de déposer l’intégralité des pièces de l’ancien embrayage cassé pour les remplacer par des pièces neuves.

Toutefois, le mécanicien peut juger que le remplacement d’une partie de l’embrayage suffit à remettre le véhicule en circulation en toute sécurité. Par exemple, la panne peut venir simplement du câble de l’embrayage.

Pour faire remplacer son embrayage cassé dans son intégralité, le véhicule est sauf exception immobilisé plusieurs jours. La mise à disposition d’un véhicule de courtoisie est un service qui peut être utile dans ce cas de figure.

L’embrayage est une pièce maitresse pour un véhicule. Largement plébiscitée, elle s’use pendant la conduite. Son remplacement est préconisé a minima dès que 150 000 à 200 000 km ont été parcourus. Mais il est tout de même possible d’être confronté à une casse d’embrayage. Dans la majorité des cas, l’ensemble du système d’embrayage est remplacé sur le véhicule.

Derniers articles

Envie de réduire votre mensualité d'assurance voiture ?

Simulation gratuite et rapide !
Faire une Simulation
Service gratuit et sans obligation de souscription
close-link