Tout savoir sur l’entretien d’une voiture diesel

Bien entretenir son véhicule est indispensable pour éviter des pannes mécaniques, circuler dans de bonnes conditions de sécurité et éviter de surconsommer du carburant. Une motorisation diesel demande un entretien spécifique, en raison des propriétés du gazole qui l’alimente. Quelles sont les prestations à effectuer ? À quel rythme ? Tout savoir sur l’entretien d’une voiture diesel.

Préchauffer son moteur diesel

entretien voiture diesel

Un réflexe à avoir avec une voiture diesel est de laisser son moteur préchauffer avant de démarrer.

Il suffit de faire un quart de tour avec la clé de contact, puis d’attendre que le voyant préchauffage du tableau de bord s’éteigne. L’opération ne prend que quelques secondes mais est salvatrice pour la motorisation.

Cela laisse le temps à l’huile de venir lubrifier les pièces du moteur, pour un fonctionnement plus fluide, plus doux.

Par ailleurs, le carburant diesel a besoin d’être chauffé. Démarrer à froid s’avère compliqué avec un tel véhicule.

En plus du préchauffage : lorsque possible, garer son véhicule sous abri (auvent, garage, sous-sol) le protège des grosses variations de température, notamment lorsque des températures négatives sont relevées.

Adapter sa conduite à son véhicule diesel

La façon de conduire, selon qu’elle soit plus ou moins saccadée ou douce, a une influence sur le comportement de la voiture.

Avec un diesel, il est particulièrement recommandé d’adopter une conduite fluide. Sur la boite de vitesse, les rapports doivent être passés en douceur, sans provoquer d’à-coups. Rester à l’écoute de son moteur pour choisir la bonne vitesse permet de le soulager tout en limitant la consommation de carburant. Ce qui est l’un des arguments principaux en faveur du diesel vis-à-vis de l’essence.

Préférer du diesel avec additif

entretien voiture diesel

A la pompe, il est possible de trouver du gazole simple ou du diesel avec additif. Ce second type de carburant présente de nombreux avantages pour le véhicule.

L’additif a pour action de booster la combustion du carburant, sans que cela mène à une consommation plus rapide du réservoir. Les performances sont donc meilleures, et un plein de même équivalence permet de faire quelques kilomètres en plus.

Dans le même temps, pendant que la voiture roule avec ce type de carburant, l’additif produit moins de résidus que le gazole classique. Le système à injection s’encrasse moins.

Refaire le plein régulièrement

Plus le réservoir de carburant se vide, plus les dépôts, qui stagnent au fond, risquent d’être importants. Il est donc préférable de faire le complément de carburant avant que la jauge n’atteigne un seuil limite.

Aussi, un réservoir de diesel rempli laisse moins de place à la formation de condensation. Pour le bien du moteur, celle-ci est à éviter autant que possible.

Entretenir son véhicule diesel, combien ça coûte ?

entretien voiture diesel

L’entretien d’un véhicule diesel nécessite un budget de plusieurs centaines d’euros chaque année. Pour réaliser des économies, pensez au forfait entretien pour votre voiture qui inclut main d’œuvre et éventuelles pièces à changer.

La révision peut être facturée jusqu’à 300 € selon le garagiste, et la vidange jusqu’à 100 €.

Ces dépenses sont toutefois indispensables pour avoir un véhicule fiable et en bon état de fonctionnement.

L’entretien d’un véhicule diesel commence par suivre les préconisations du constructeur dans le carnet d’entretien.

Le carnet d’entretien d’une voiture diesel

La révision d’un diesel présente des similarités avec celle d’une voiture essence, mais il y a aussi des spécificités La mécanique d’une voiture diesel doit être vérifiée en plusieurs points spécifiques et à intervalles réguliers.

La vidange

Comme pour tout moteur, celui d’un véhicule diesel demande à être vidangé régulièrement.

Pour les anciens moteurs, il est préconisé de renouveler l’huile tous les six mois ou tous les 7500 km.

L’échéance est repoussée pour les véhicules récents, avec une vidange tous les 20 000 km à 30 000 km seulement.

La révision

La vidange peut être faite au moment de la révision. Cette dernière est toutefois un examen plus complet, qui va aussi porter sur divers points de contrôle identifiés, le remplacement de pièces d’usure, notamment les filtres.

Les gaz d’échappement et le filtre à particules

Les gaz d’échappement sont contrôlés tous les 10 000 km. Notamment, l’examen s’intéresse à l’opacité des fumées d’échappement.

Le filtre à particules est obligatoire depuis 2011. Il est en principe conçu pour rester en place de nombreuses années. Une vérification est préconisée par les constructeurs automobiles, entre 120 000 km et 200 000 km au compteur.

Le filtre à carburant

Le filtre à carburant, plus connu sous les appellations de filtre à gasoil et filtre à diesel, est à changer tous les 20 000 km à 30 000 km.

Il retient les impuretés et l’eau présentes dans le carburant pour les empêcher d’arriver au moteur, qu’elles peuvent endommager gravement.

Les bougies de préchauffage

Le préchauffage étant indispensable au moteur diesel, il est important que les bougies de préchauffage soient en état de fonctionnement. En moyenne, elles durent 40 000 km et doivent ensuite être changées.

Les injecteurs diesel

Les injecteurs diesel, qui assurent l’arrivée du carburant jusqu’au moteur, sont en principe prévus pour parcourir 150 000 km à 200 000 km. Il est ensuite temps d’en changer.

Entre deux révisions, en cas de doute sur les réactions du véhicule, il est essentiel de prendre l’avis de son garagiste et, si besoin, de procéder aux interventions requises. La conduite et le soin porté à son véhicule entrent aussi en ligne de compte pour préserver sa voiture diesel.

Derniers articles

Envie de réduire votre mensualité d'assurance voiture ?

Simulation gratuite et rapide !
Faire une Simulation
Service gratuit et sans obligation de souscription
close-link