À LA UNE

Usine du futur : des robots aux côtés des opérateurs pour mieux les assister

En 2012, les troubles musculo-squelettiques (TMS) ont fait perdre 8,5 millions de journées de travail aux salariés et aux entreprises. Pour lutter contre ces affections, PSA-Peugeot-Citroën a mis en place un partenariat avec le Centre de robotique de Mines ParisTech. Son objectif est une meilleure collaboration entre l'homme et le robot pour diminuer la pénibilité au travail. Si la machine sera demain l'assistante de l'opérateur pour les tâches difficiles, comment faire pour qu'elle soit acceptée par celui-ci ? Avec la réalité virtuelle, les chercheurs de  Mines ParisTech répondent à cette question essentielle pour l'usine du futur, numérique et connectée.

Des machines au service des hommes 

 

 

Dans une usine, les robots sont séparés des opérateurs par une barrière physique. L'objectif des recherches est de supprimer celle-ci pour rapprocher la machine de l'homme afin qu'elle soit pleinement à son service.

Cela implique une double problématique : celle de la sécurité tout d'abord, pour que le robot ne soit pas physiquement au contact de l'opérateur lors d'un déplacement de l'un ou de l'autre, et ensuite celle de son acceptabilité sur laquelle travaillent les chercheurs.

 

Un outil 3D pertinent et efficace

Les questions que se pose l'opérateur, ce sont  "Vais-je pouvoir et savoir utiliser la machine ? Comment va-t-elle me rendre service ou ne pas remplacer un collègue avec qui je peux échanger ?". Or, pour des raisons à la fois matérielles et économiques, il est difficile de tester cette acceptabilité en situation réelle. La réalité virtuelle permet d'étudier en même temps plusieurs scénarios d'interaction entre homme et robot.

Les scènes reproduisent les ateliers et les espaces de travail des usines PSA-Peugeot-Citroën. À l'intérieur de celles-ci, un robot lui aussi virtuel est intégré. Il évolue aux cotés de l'opérateur qui, muni de lunettes 3D et complètement immergé, interagit avec le robot évoluant à ses côtés. Tous les mouvements dans l'espace de travail sont ainsi étudiés, notamment l'attitude, le comportement et  les réactions de l'opérateur lorsque que le robot est proche ou à distance.

Publiée le 28/01/2016 à 14:42
Dernière modification le 28/01/2016 à 15:16
Partager :
Crédits

Editeur

La Plateforme de la Filière Automobile, 96 avenue du Général Leclerc, 92100 Boulogne
Association, représentée par Monsieur Bernard Million Rousseau, Directeur Général et affaire suivie par Monsieur Francis Arcaute, Directeur Comité métiers compétences.
Directeur de la publication : Monsieur Bernard Million Rousseau

Pour toutes questions, veuillez écrire à contact@planeteautomobile.com

PFA Investissements d'avenir

 

Conception

La conception fonctionnelle, créative, éditoriale et technique a été réalisée par l'agence COM CI COM CA

Logo COM CI COM CA COM CI COM CA
7 place de la défense
92800 Puteaux
Tél : 01 47 74 95 91
www.comcicomca.com

 

Nous remercions particulièrement Monsieur Mathieu Flonneau, maître de conférences en histoire contemporaine, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, IEP, P2M pour son aide sur le module "L'automobile toute une histoire".

 

Images

Les visuels photos du module "Des métiers d'avenir" sont issus de : © Renault Communication, © Citroën Communication, © PSA Peugeot Citroën, © Faurecia
Tous les autres crédits photos sont précisés directement dans les pages du site.

 

Hébergement

Le site est hébergé auprès de la société OVH

OVH
SAS au capital de 10 000 000 €
RCS Roubaix – Tourcoing 424 761 419 00045
Code APE 6202A
N° TVA : FR 22 424 761 419
Siège social : 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France.

Retrouvez nous sur : twitter facebook youtube