Le crédit à la consommation en hausse avec l’inflation de la zone euro

Ces dernières années, l’économie européenne a subi de nombreux revers. On peut, par exemple, mentionner l’inflation généralisée qui se manifeste depuis la crise de la Covid. Par la suite, il y a eu la guerre en Ukraine. Ce conflit a eu un impact indéniable sur la finance du vieux continent. Les conséquences ont été multiples, dont la hausse du crédit à la consommation. Le nombre de ménages qui ont recours à ce type de prêt est en nette augmentation notamment pou acheter une voiture. Voici ce que vous devez retenir sur le sujet.

Nette augmentation du crédit à la consommation

Afin de compenser les impacts de l’inflation sur leur finance, les ménages français misent sur les crédits à la consommation. Ainsi, entre les premiers trimestres de l’année 2021 et 2022, la production de ce type de prêt a connu une hausse d’environ 9 %. Ce chiffre a été révélé par l’ASF ou Association des sociétés financières.

Pour entrer dans les détails, entre le début de l’année et la fin du mois de mars 2022, les organismes financiers et spécialisés ont octroyé des crédits à la consommation de 11,8 milliards d’euros. Cela représente précisément une augmentation de 8,8 % comparé à la même période pour l’année 2021.

Le taux d’augmentation varie en fonction du montant. Les petits prêts de moins de 5 000 € correspondent à approximativement 20 % des crédits à la consommation accordés. Les emprunts compris entre 5 000 et 10 000 € représentent 22 % du total des prêts à la consommation pour cette période.

La hausse de la souscription à ce type d’emprunt résulte de l’évolution inégale des salaires et du coût de la vie. Le recours à ce crédit permet de compenser l’inflation qui concerne de nombreux produits nécessaires, dont la voiture, l’énergie et l’alimentation. Pour vous aider à trouver et comparer les crédit nous vous invitons à vous rendre
sur LoanScouter.

Un contexte économique favorable à l’inflation dans la zone euro

Les répercussions économiques du coronavirus et du confinement ainsi que la guerre en Ukraine qui entraîne l’augmentation du coût des denrées alimentaires et du prix de l’énergie donnent lieu à un environnement inflationniste en Europe.

Dans le continent, la hausse du coût de la vie se fait sentir dans de nombreux pays européens, d’après une estimation de l’Eurostat. Cette envolée concerne les carburants et d’autres produits comme l’alimentation, le tabac et l’alcool.

La France n’a pas connu une telle augmentation depuis 1985 selon les chiffres de l’INSEE. Pour pouvoir couvrir les dépenses journalières, de plus en plus de ménages français se tournent vers le crédit à la consommation. Ce qui entraîne inévitablement la hausse du taux d’intérêt.

Plus de détails sur l’inflation en France pour 2022

homme qui fait son plein d'essence

Le conflit en Ukraine et les problèmes d’approvisionnements en matière première et les conséquences qui en découlent n’épargnent aucun pays européen. La France qui ne s’est pas encore remise de la pandémie est touchée de plein fouet par les impacts de la guerre. Par conséquent, la hausse du coût de la vie en septembre 2022 est estimée à environ 7 %. Pour le reste de l’année, cette augmentation va être comprise entre 6,5 et 7 % d’après les chiffres de l’Insee. La moyenne annuelle est de près de 5,5 % pour l’année 2022. Pour minimiser les portées de cette inflation, l’exécutif a pris de nouvelles mesures. Ces dernières vont contribuer à réduire le recul du pouvoir d’achat des ménages français.

Détails sur l’augmentation du crédit à la consommation pour le premier trimestre de 2022

L’augmentation de production de prêts à la consommation pour le premier trimestre de 2022 varie en fonction du type de crédit. Voici quelques détails à ce sujet :

  • prêts destinés à l’amélioration de l’habitat : hausse de 5,4 %
  • prêts personnels non définis comprenant l’achat de voiture neuve : hausse de 16,1 %
  • prêts renouvelables : hausse de 13,9 %

Par ailleurs, d’autres types d’emprunts à la consommation ont connu une baisse. Tel est, par exemple, le cas du prêt destiné à l’achat de voitures neuves ou d’occasion.

Derniers articles

Envie de réduire votre mensualité d'assurance voiture ?

Simulation gratuite et rapide !
Faire une Simulation
Service gratuit et sans obligation de souscription
close-link