Éthylotest électronique et éthylomètre : les différences

Face à la recrudescence d’accidents de la route liés à l’alcoolémie, l’utilisation d’éthylotests et d’éthylomètres est devenue très importante. Existe-t-il des différences entre l’éthylomètre et l’éthylotest ? Nous vous dévoilons dans cet article le fonctionnement de chacun de ces dispositifs ainsi que les principales différences qui les dissocient.

Qu’est-ce qu’un éthylotest ?

On retrouve deux types d’éthylotests : le modèle électronique et le modèle chimique. L’éthylotest chimique, également connu sous le nom d’alcootest, n’est utilisable qu’une seule fois. Quant à l’éthylotest électronique, il est réutilisable plusieurs fois. Il suffit d’en changer l’embout après chaque utilisation.

Le fonctionnement de ce dispositif fait appel à des capteurs à semi-conducteurs, qui seront ensuite remplacés plus tard par des capteurs électrochimiques appelés « fuel-cell ». Ce sont les modèles « fuel-cell » qui sont le plus utilisés par les agents des forces de l’ordre. Ils offrent beaucoup plus de précision et de fiabilité. Notez qu’il est important de choisir un appareil de bonne qualité afin de garantir la fiabilité des résultats. Aussi, si vous cherchez un éthylotest électronique, optez pour un modèle répondant à la norme NF EN 16280 pour les éthylotests « basiques » et à la norme NF EN 15964 pour ceux destinés à des fins professionnelles.

Il est aussi bon à savoir que la possession d’un éthylotest n’est plus obligatoire depuis le 22 mai 2020. Il est toutefois conseillé d’en avoir un à disposition afin de tester son degré d’alcoolémie avant de prendre le volant.

Qu’est-ce qu’un éthylomètre ?

éthylomètre

L’éthylomètre est un appareil permettant de déterminer précisément le taux d’alcool contenu dans le sang de la personne testée. Il utilise une technologie basée sur la spectroscopie infrarouge. Plus explicitement, l’instrument est doté de capteurs infrarouges performants. Ces derniers détectent la quantité de molécules d’alcool renfermées dans le flux d’air expiré par un individu. Cela permet de calculer le taux d’alcoolémie correspondant. Les résultats s’affichent directement sur l’écran de l’éthylomètre. Ils peuvent aussi être imprimés si nécessaire. Cet appareil fournit en effet un ticket imprimé sur lequel sont mentionnées toutes les données relatives au taux d’alcool détecté.

L’éthylomètre doit toujours être précis. Il est donc important qu’il suive les exigences de la norme AFNOR NF X 20 701. Il doit aussi être contrôlé chaque année afin que les données soient valides.

Quelles sont les différences entre l’éthylotest électronique et l’éthylomètre ?

utilisation d'un éthylomètre

La première différence entre l’éthylotest électronique et l’éthylomètre réside dans le cadre de son utilisation. L’éthylotest est un appareil de dépistage pouvant être utilisé par les particuliers et les professionnels. Les forces de l’ordre peuvent également faire usage de ce type d’appareil. Quant à l’éthylomètre, son utilisation est exclusivement réservée aux agents des forces de l’ordre. Contrairement aux éthylotests, les résultats obtenus à partir d’un éthylomètre possèdent une valeur légale. Ils peuvent être assimilés à une prise de sang.

La seconde différence se trouve dans la finalité de leur utilisation. L’éthylotest est fréquemment utilisé durant les contrôles routiers pour effectuer des tests rapides d’alcoolémie. Quant à l’éthylomètre, il permet d’avoir une mesure précise du taux d’alcool dans le sang du conducteur. Il a été précédé par l’utilisation d’un éthylotest électronique ou chimique. En effet, l’éthylotest ne mesure pas le taux précis d’alcool dans l’air expiré, donc dans le sang d’un individu. Il sert uniquement à des fins de dépistage. Si le résultat du dépistage s’avère être positif, les forces de l’ordre utiliseront un éthylomètre afin de mesurer avec précision le taux d’alcool se trouvant dans le sang du conducteur.

Rappel sur la réglementation de l’alcool au volant

Il est bon de rappeler que l’éthylotest et l’éthylomètre sont utilisés dans le but de limiter la conduite en état d’ébriété et d’ainsi réduire les risques d’accident de la route. En 2022, la limite autorisée du taux d’alcool dans le sang est fixée à 0,5 g par litre. C’est l’équivalent de 0,25 mg par litre d’air expiré. Pour les jeunes conducteurs, ce taux est différent.

Des sanctions sont prévues par le Code de la route à l’encontre des personnes répondant à une alcoolémie positive contraventionnelle, c’est-à-dire possédant un taux inférieur à 0,8 g par litre de sang.

Que faut-il en conclure ?

L’éthylotest et l’éthylomètre sont des appareils qui se distinguent l’un de l’autre. Le premier sert à déterminer si un individu a dépassé ou non la limite légale du taux d’alcoolémie. Quant au second, il permet d’obtenir une mesure précise de ce taux. Pour cela, ces dispositifs font appel à deux technologies différentes. Dans tous les cas, il est essentiel de choisir un appareil de qualité afin d’avoir des résultats fiables et précis.

Derniers articles

Envie de réduire votre mensualité d'assurance voiture ?

Simulation gratuite et rapide !
Faire une Simulation
Service gratuit et sans obligation de souscription
close-link