Quand changer les disques et plaquettes de frein ?

Les disques et plaquettes de frein sont des composants automobiles qui se dégradent avec le temps. Indispensables au bon fonctionnement du système de freinage, ils entrent en friction pour permettre à un véhicule de ralentir de façon optimale.

Pourquoi est-il important de savoir quand changer ses disques et plaquettes de frein ? Les frottements effectués entre ces deux pièces provoquent une usure progressive qui finit par les rendre inefficaces, voire dangereux.

Quand changer ses disques et plaquettes de frein ?

En mécanique automobile, pour savoir quand changer les disques et plaquettes de frein, on se réfère premièrement au nombre de kilomètres affichés au compteur.

Ainsi, plus sensibles à l’usure que les disques :

  • les plaquettes de frein avant sont à remplacer au bout de 30 000 km environ,
  • les plaquettes de frein arrière ont quant à elles une durée de vie moyenne de 70 000 km.
  • les disques de frein sont à changer environ tous les 60 000 km.

Ces indications sont évidemment théoriques et peuvent être adaptées en fonction de l’usage que vous faites de votre voiture et du modèle de ces éléments du système de freinage.

Toutefois, en règle générale, on retiendra que :

  • Les plaquettes de frein avant se font remplacer en moyenne 2 fois pour 1 changement des disques
  • Alors que les plaquettes de frein arrière sont changées quasiment au même moment que ces derniers

Toujours dans l’optique de savoir si le moment de changer vos plaquettes et disques de frein est arrivé, vous pouvez aussi, à l’occasion d’un passage au garage ou d’un contrôle technique, demander l’avis de votre garagiste sur l’état d’usure de ces pièces.

Il est enfin possible de consulter le carnet d’entretien fourni par le constructeur de votre véhicule, dans le but de retrouver les informations relatives au changement des disques et plaquettes de frein.

Voici quelques signes qui permettent de suspecter une usure des plaquettes de frein :

  • Vibrations inhabituelles au niveau de la pédale de frein
  • La tenue de route n’est pas optimale
  • Blocage des freins à disques ou à tambour

Il convient de noter que ces dysfonctionnements peuvent venir d’autre part. Une analyse complémentaire sera donc nécessaire pour confirmer le diagnostic.

Comment vérifier si ses disques et plaquettes de frein sont usés ?

vérifier si ses disques et plaquettes de frein sont usés

Outre le nombre de kilomètres affichés au tableau, un autre moyen, plus technique cette fois, permet de vérifier si ses disques et plaquettes de frein sont usés, avant d’investir dans l’achat d’un nouveau matériel.

Comment reconnaître une plaquette de frein usée

Les plaquettes de frein auto entrent en frottement avec la surface en rotation dans les freins à disque ou à tambour. Maintenues à l’intérieur d’un étrier de frein, elles sont recouvertes d’une garniture qui diminue par la friction.

Aussi, pour vérifier si c’est vraiment le moment de changer vos plaquettes de frein, observez simplement le témoin d’usure. Vous pouvez les surveiller en regardant à travers les rayons des jantes de votre véhicule. Font-ils moins de 3 mm d’épaisseur ? Il est temps de les remplacer.

Rouler avec des pièces dans un tel état de dégradation est particulièrement dangereux. Puisqu’elles ne sont plus à mesure de participer efficacement aux différentes phases de freinage de votre véhicule.

Par ailleurs, lorsqu’elles sont trop usées, les plaquettes de frein provoquent une altération prématurée des disques de frein. On les remplacera donc aussi tôt que le défaut de garniture est constaté.

Changer les plaquettes de frein permet de garantir un freinage optimal.

Résultat : le système de freinage consomme moins de liquide de frein.

Pour roder vos nouvelles plaquettes, effectuer des freinages successifs lors des 100 premiers kilomètres de conduite.

Comment reconnaître un disque de frein usé

Contrairement aux plaquettes de frein qui sont soit en état de fonctionner soit abimées, les disques de frein connaissent 3 niveaux d’usure :

  • Bon état
  • Mauvais état, mais encore utilisable
  • Mauvais état à changer immédiatement

Également diminuée par la friction, la surface du disque perd sa capacité de frottement avec le temps. Ce qui entraîne des perturbations majeures au niveau du système de freinage. Voyons plus en détail les 3 niveaux de détérioration des disques de frein.

En bon état

Ici, tout va bien ! Pas besoin de les remplacer.

Usé, mais encore utilisable

À ce niveau, les disques de frein sont :

  • Abîmés sur les bords. Cela s’explique notamment par les frictions causées par des plaquettes de frein altérées. L’état d’usure n’est pas préoccupant. Vous pouvez maintenir vos disques à leur poste !
  • Marqués par des traces d’ondulation. C’est le résultat d’un freinage répété. La dégradation n’est toujours pas alarmante. Cela dit, si le phénomène venait à se déclarer de façon trop prononcée, envisager un changement de disques est un bon réflexe.
  • Les disques prennent une apparence bleuie. Après des freinages prolongés ou trop appuyés, les disques peuvent prendre une apparence bleuie — sous l’effet d’une importante chaleur. Malgré cet aspect déroutant, rassurez-vous, vos disques ne sont pas bons à jeter.

Usé à changer immédiatement

C’est le plus haut niveau de dégradation des disques. Ici, 4 situations sont susceptibles de se présenter :

  • Disques de frein cassés ou fissurés : cela va sans dire qu’il est temps de les remplacer. Les disques de frein se cassent difficilement, et l’un des moyens de prévenir ce phénomène consiste à entretenir son dispositif de freinage constamment.
  • Disques de frein fêlés : les disques se fêlent également rarement. Lorsque cela se produit, il est urgent de les remplacer tout en vérifiant l’état des étriers de frein et des plaquettes. Un disque peut se fêler si son métal est particulièrement abimé.
  • Disques de frein frottés sur une face : cela est dû aux frottements des plaquettes de frein arrivées en fin de vie. En effet, lorsqu’elles sont dépourvues de garnitures, les plaquettes de frein sont de simples ferrailles qui viennent causer des dommages importants aux disques. Ceux-ci doivent alors être changés, pour éviter qu’ils ne viennent, à leur tour, détériorer les plaquettes de frein neuves.
  • Disques de frein hors de cote : les disques de frein hors de cote constituent le niveau d’usure maximale de ces pièces auto. Établi en fonction des modèles, il correspond à une baisse de 10 à 15 % de l’épaisseur des disques. Évidemment, c’est un signal de remplacement. Vous pouvez utiliser un pied à coulisse ou un palmer pour mesurer l’usure de vos disques de frein.

Note : lorsque les disques de frein de votre véhicule sont neufs, prenez le temps de les roder pendant un certain temps. Pour cela, allez-y doucement sur les premiers 500 kilomètres et évitez les freinages trop appuyés.

Comment fonctionnent les disques et plaquettes de frein ?

Les disques et plaquettes de frein sont des composants essentiels au bon fonctionnement du dispositif de freinage.

Et pour cause, ce sont ces éléments qui entrent en friction pour permettre à une voiture de ralentir. Les frottements ainsi exercés provoquent une usure progressive qui nous contraint à changer nos disques et plaquettes de frein après un certain temps d’utilisation.

De même que les pneus ou les jantes, les disques de frein font partie des masses dites « non suspendues ». Par conséquent, ils sont capables d’effectuer des mouvements de rotation vers l’avant et vers l’arrière. Ces pièces, scellées par un étrier qui possède des pistons, sont fixées sur le moyeu de roue, près de la jante.

Les plaquettes de frein, quant à elles, se situent devant des pistons et entre en friction avec le disque au moment où vous souhaitez ralentir ou immobiliser votre voiture.

Le dispositif de freinage se compose ainsi des disques, des plaquettes de frein, des étriers et des pistons. Ces différents composants sont raccordés à un système hydraulique qui se commande en effectuant une pression sur la pédale de frein qui, elle, agit sur le maître-cylindre.

Pour conclure sur le changement des disques et plaquettes de frein

  • Les disques et plaquettes de frein auto sont des pièces qui s’usent avec le temps
  • Jouant un rôle de premier plan dans l’activité du système de freinage
  • Leur dégradation entraîne de graves problèmes de ralentissement, augmentant ainsi les risques d’accident
  • Dès que ces pièces automobiles sont usées
  • C’est le moment de les remplacer
  • Retenez enfin que les disques et plaquettes de frein sont à roder à coup de freinages successifs pour améliorer leur performance de ralentissement
  • Pour cela, au cours des 100 premiers kilomètres pour l’un et des 500 premiers km pour l’autre, évitez de ralentir brusquement et augmentez les distances de freinage

Derniers articles

Faut-il changer la pompe à eau quand on change la courroie de distribution ?

La courroie de distribution est l’une des pièces essentielles...

Quand je freine, ça grince : comment réagir ?

Les bruits au freinage sont généralement mauvais signe. Pouvant...

Quand changer les disques et plaquettes de frein ?

Les disques et plaquettes de frein sont des composants...

Peut-on permuter les pneus de gauche à droite ?

La réponse est oui, il est possible de permuter...