Pression des pneus : comment la connaître et la régler ?

Si beaucoup la croisent réservée aux professionnels, vérifier la pression des pneus est à la portée de tous. Voici comment procéder.

Une bonne pression des pneus permet d’assurer la tenue de route du véhicule, une conduite confortable et par-dessus tout, de limiter la consommation de carburant. Avoir des pneus gonflés à la bonne pression revêt une importance non négligeable, car elle assure votre sécurité et celle de votre auto. Contrôler le gonflage de vos roues est donc une opération d’entretien à réaliser régulièrement.

En revanche, des pneus mal gonflés (qu’ils soient 4 saisons ou autre) ont des effets néfastes sur votre conduite et la santé de votre voiture. Mais comment connaître et régler la pression de gonflage de vos pneus ? Quelle est la pression préconisée par les constructeurs ?

Dans cet exercice, nous partageons avec vous les informations essentielles sur la pression de gonflage des pneus de votre voiture.

Comment connaître la bonne pression de vos pneus ?

Un écran de vérification des informations sur les pneus

Avoir des pneus gonflés à la bonne pression n’est pas aussi simple que ça. Connaître le gonflage recommandé pour vos pneus est la première information à prendre en compte. Cette pression de gonflage est déterminée par le constructeur du véhicule en fonction des facteurs suivants :

  • Le poids du véhicule
  • La taille des pneus
  • Les performances du véhicule

Où trouver les indications sur la pression des pneus sur votre véhicule ?

Les indications sur la pression exacte recommandée pour vos pneus se trouvent sur une étiquette collée à l’intérieur de la trappe à essence ou dans l’ouverture de la porte du conducteur. Elle est aussi mentionnée dans le manuel de bord de votre véhicule. Cette pression n’est pas toujours la même pour les pneumatiques avants et arrières, elle varie également en fonction de la charge du véhicule et du nombre de passagers à bord. D’autres déclinaisons telles que la pression eco, la pression haute vitesse sont également prises en compte.

La bonne pression de gonflage des pneus se situe en général entre 1,8 et 3 bars au manomètre. Un bar est l’équivalent d’1 Kg par Cm3. Si votre véhicule est chargé ou destiné à faire un long trajet, il est recommandé d’augmenter la pression des pneus de 200 à 300 grammes environ.

Quelle pression en hiver ?

Des pneus sous-gonflés s’usent plus vite et accroissent votre consommation en carburant que ce soit en temps de chaleur ou en cas de baisse de température. Justement, en saison hivernale, après avoir installé vos pneus d’hiver, il est nécessaire de rajouter 0,2 bars à la pression de gonflage des pneus recommandée par le constructeur automobile.

Cette augmentation a pour but de compenser la perte de pression résultant de la chute des températures. Aucun ajustement spécifique de la pression des pneumatiques n’est à prévoir en cas de roulage sur la neige.

Comment contrôler et régler la pression de gonflage de vos pneus ?

L'outil de vérification de la pression des pneus

Connaître la pression de gonflage recommandée de vos pneus ne vous dispense pas de réglages et d’entretiens nécessaires pour rouler avec des roues bien gonflées en permanence. Savoir comment régler le gonflage de vos roues vous permet également de faire face aux différentes situations de reliefs et de climats auxquels sont confrontées vos pneumatiques.

Méthodologie de réglage de la pression des pneus

1 bar de pression équivaut à +6% de consommation de carburant. Pour la longévité de votre véhicule et la réduction de votre budget carburant, avoir des roues normalement gonflées est bénéfique à tout point.

Si vous êtes chez vous, munissez-vous d’un compresseur à l’embout qui va bien. Ou utilisez le compresseur de la station service au besoin si vous n’êtes pas à la maison. Une paire de gants ou à défaut un chiffon sont également nécessaires.

Trouvez la valve

La valve du pneu est généralement placée sur le bord extérieur de la jante. Souvent recouvertes et encombrées par la poussière générée par les plaquettes de freins, la valve est difficile d’accès à cause des enjoliveurs.

Dévissez le capuchon de la valve et gardez soigneusement ce petit bouchon. Puis replacez le systématiquement après avoir réglé la pression du pneu.

Contrôlez et ajustez la pression des pneus

Pour vérifier la pression des pneus, placez l’embout du gonfleur à fond sur la valve. Assurez-vous qu’il n’y ait pas de fuite d’air et que le tuyau du gonfleur tient tout seul. Si l’embout ne tient pas correctement sur la valve, alors le compresseur peut être endommagé.

Ajustez la pression des roues en vous servant des deux boutons présents sur la borne de gonflage. La touche plus (+) pour gonfler et la touche (-) pour dégonfler si besoin. Une fois que vous atteignez la bonne pression indiquée par le manomètre, retirez rapidement l’embout du compresseur.

Contrôlez la pression à froid

Il est préconisé d’augmenter la pression des roues à chaud de 0.3 bars au gonflage recommandé (pression à froid 2,5 bars/pression à chaud 2,8 bars). Même si cette information est exacte, il n’est pas évident de connaître la température d’un pneumatique, surtout avec les voitures modernes, les conditions de roulage et la température extérieure.

Pour toutes ces raisons, nous vous conseillons de toujours :

  • réaliser le contrôle de la pression de vos pneus à froid
  • L’idéal est d’effectuer ces vérifications après avoir roulé au maximum sur une dizaine de kilomètres
  • Le pneu ne doit pas avoir roulé depuis au moins 2 heures ou avoir roulé sur moins de 3 km à faible allure.

Une fois que vous avez réglé vos pneus à la bonne pression, pensez à la roue de secours !

Pensez à régler la pression de la roue de secours

Vérification professionnelle de la pression de la roue de secours

Le gonflage de la roue de secours est très souvent négligé. En effet, cette dernière, selon les statistiques, n’est sollicitée en général qu’une fois les 150 000 Km. Il est fréquent de trouver d’un gonfleur à l’autre une différence de 0.4 bars. Nous vous conseillons donc d’utiliser un manomètre personnel afin de maîtriser la pression de votre roue de secours.

En cas de crevaison, il vaudrait mieux que votre roue de secours ne soit pas sous-gonflée. Au risque de faire face aux dégâts causés par la mauvaise pression des pneus (perte d’adhérence, augmentation de la consommation de carburant, freinage moins efficace, risque d’éclatement du pneu, etc.)

Contrôlez la pression de vos pneus au minimum une fois par mois !

Derniers articles

Envie de réduire votre mensualité d'assurance voiture ?

Simulation gratuite et rapide !
Faire une Simulation
Service gratuit et sans obligation de souscription
close-link